Logo du Refuge du Tourond

Bienvenue au refuge du Tourond - 1712m

Ouverture prévue le 1 mai 2022


En raison de la pandémie Covid-19 et avant réservation veuillez prendre connaissance de la charte des randonneurs et du protocole appliqué au refuge en cliquant sur le lien suivant : Covid : Chartre du randonneur ; Covid : Protocole COVID du refuge du Tourond


Aux portes du Parc National des Écrins, un ancien chalet d’alpage rénové en refuge de montagne est un but de randonnée facile. Vous accédez en une heure de marche environ au refuge. Le refuge du Tourond est également le point de départ de randonnées plus sportives. Il est notamment sur la variante du tour du Vieux Chaillol, GR de pays. Retrouvez les informations sur le tour du Vieux Chaillol sur le site : Tour du Vieux Chaillol
Nous vous proposons :

  • Boissons fraîches artisanales bio
  • A emporter également, sandwich et tartes
  • Et bien sûr notre chaleureux accueil...

Un petit paradis à seulement 1 heure de marche, le gardien et son équipe vous attendent pour partager leur passion, la montagne.

Les réservations se font par téléphone. Ce n'est pas possible sur internet, le Gardien à difficilement accès à ce service. Merci de votre bonne compréhension !...


Accès au Refuge du Tourond

Suivre la vallée du Champsaur sur la D944 direction Orcières Merlette



Accès par les Fermonds : parking obligatoire, 500 mètres après les Borels - 1 heure 15 de marche - 400m de dénivelée

A la sortie des Borels, suivre la D472 vers le nord pendant 500 m. Après le pont, à gauche un parking vous attend et vous sert de départ pour la randonnée. Arrivé à pied au hameau des Fermonds le sentier continue derrière la chapelle et remonte le vallon au-dessus de la rive gauche du torrent. Il chemine en bordure du parc national des Écrins, ce qui explique le balisage bleu, blanc, rouge. Une dernière montée en lacets vers le nord permet d’ atteindre le refuge.


Accès par les Borels : 1 heure 30 de marche - 440 m de dénivelée

Vous partez vers l’ ouest depuis la rive droite du drac blanc. Après un petit pont, le sentier grimpe en lacets très serrés sous les mélèzes puis rejoint à flanc un ancien chemin forestier qui remonte doucement au-dessus de la rive droite du torrent. Vous franchissez plusieurs combes, puis, à l’ altitude 1600 m environ, le chemin bifurque vers le nord (panneaux indicateurs), traverse une passerelle et rejoint le refuge après une dernière montée.